Prix SEDI du jeune chercheur

La SEDI tient à encourager la recherche de haut niveau, à développer une meilleure connaissance et une plus grande compréhension du droit international, et à soutenir les jeunes chercheurs dans leur travail. Dans ce but, le comité de la SEDI a décidé de créer le « Prix SEDI du jeune chercheur ». Celui-ci est décerné chaque année à un chercheur en début de carrière ayant soumis et présenté un article d'excellence lors de la conférence annuelle de la SEDI. Le prix a été remis pour la première fois en 2015.

Le lauréat du prix obtient deux ans d’adhésion gratuite à la Société, dont l’abonnement au Journal européen de droit international, et un soutien financier pour compenser les frais de transport et de séjour liés à la conférence.

Le nom du lauréat du « Prix SEDI du jeune chercheur » est publié dans le programme de la conférence. Un certificat est remis au gagnant lors du dîner de gala de la conférence. L’article est ensuite publié dans le Journal européen de droit international (après révision).

 

La SEDI remercie
Wilmer Cutler Pickering Hale et Dorr LLP (Wilmer Hale), cabinet d’avocat international,
pour le soutien qu’ils apportent au « Prix SEDI du jeune chercheur ».

 

Conditions d’admissibilité : être un chercheur en début de carrière (doctorant ou docteur ayant soutenu sa thèse depuis moins deux ans avant la soumission de l’article). Les candidats doivent être membres de la SEDI lorsqu’ils remettent leur article. Les articles cosignés seront acceptés si les auteurs répondent aux critères d’admissibilité.

La Société encourage fortement les jeunes chercheurs à se porter candidats lors des futures conférences et à participer au « Prix SEDI du jeune chercheur ». Le jury est composé de trois membres de la SEDI sélectionnés par le Comité.

 

LES LAURÉATS :

  • En 2017, le prix a été décerné à Joshua Paine, Senior Research Fellow, Max Planck Institute Luxembourg, for his paper ''Evaluating the Distinctive Contribution of International Adjudication as a Global Public Good''
  • En 2015, le prix a été décerné au Dr Malcolm Langford, stagiaire postdoctoral, Norwegian Centre for Human Rights and Pluricourts Centre of Excellence, Université d’Oslo, pour son article : “Managing Backlash: The Evolving Investment Treaty Arbitrator?” (coécrit avec Daniel Behn).