Conférence Annuelle de la SEDI 2017, Naples

La 13ème conférence annuelle de la Société européenne de droit international (SEDI) aura lieu à Naples (Italie) du jeudi 7 au samedi 9 septembre 2017. L'événement est organisé par l'Université de Naples Federico II.

Le thème de la conférence est le suivant : ''Biens publics mondiaux, patrimoine commun de l'humanité et valeurs fondamentales: réponses du droit international''.

 

Visitez régulièrement le site de la Conférence pour de plus amples informations. Le projet de programme, régulièrement mis à jour, se trouve sur la page d'accueil.

Les inscriptions à la Conférence sont ouvertesInscrivez-vous dès maintenant et profitez des tarifs réduits qu'offrent les inscriptions anticipées (jusqu'au 30 avril 2017).

Demander une bourse de voyage, date limite : 1er mai.

Demander une bourse de personnel soignant, date limite: 15 juin

La session d'ouverture aura lieu dans le Théâtre di Corte, l'opéra privé du roi dans le Palais Royal, et la conférence principale aura lieu dans le château dell’Ovo, superbe bâtiment médiéval situé à l'intérieur des remparts les plus anciens de Naples.

Les conférences préliminaires des groupes de réflexion de la SEDI auront lieu dans les locaux historiques de l'Université de droit le mercredi 6 septembre 2017.

Thème de la conférence :

Le thème central de la conférence annuelle de la SEDI de 2017 cherche à analyser la réponse que le droit international apporte à la question des biens publics mondiaux, du patrimoine commun de l'humanité et des valeurs fondamentales. Cette conférence aura pour but d’examiner comment le droit international répond à ce qui est considéré comme relevant de ces concepts dans toute une série de domaines. Le débat portera sur les domaines d’intérêt général que l’on a jugés dignes ou non de la protection du droit international dans une ou plusieurs de ces catégories et d’en comprendre les raisons ; il s’intéressera aussi à leurs bases juridiques (en droit international). De plus,  la question de savoir si et comment il est pertinent que le droit international intervienne pour réglementer de tels domaines sera posée, tout en prenant en compte l’interaction des différents acteurs du droit international : les États, les organisations internationales et régionales, et les acteurs non-gouvernementaux. Elle analysera comment les États et d’autres acteurs ont utilisé le droit international pour protéger des intérêts généraux, quelles leçons retenir des efforts faits dans ce sens et quels sont les principaux défis à relever. Regarder le droit international à travers le prisme des biens publics mondiaux, du patrimoine commun de l'humanité et des valeurs fondamentales implique aussi d’examiner en profondeur les différents systèmes, comme ceux qui règlementent les droits de l’homme, la protection de l’environnement, la coopération judiciaire en matière criminelle, l’usage de la force, le terrorisme...