Prix du livre en collaboration de la SEDI

La date limite de soumission des livres à prendre en considération pour le Prix du livre collaboratif 2023 est le 31 janvier 2023.

Veuillez trouver les lignes directrices au sujet du Prix du livre collaboratif de la SEDI ici.

Le prix du livre en collaboration de la SEDI a été créé en 2022, en contrepartie du prix de la monographie de la SEDI.

Freya Baetens est le membre du Comité de la SEDI qui coordonne le prix ; veuillez la contacter pour toute question.

 

Le Prix du livre en collaboration de la SEDI 2022 a été décerné en septembre 2022 lors de la 17ème conférence annuelle de la SEDI à Utrecht à Helmut Philip Aust et Janne E. Nijman pour leur livre Research Handbook on International Law and Cities (Edward Elgar Publishing, 2021).

Décision du jury (partielle) :

Les manuels de recherche ont tendance à n’être que cela – un livre pour lire un contenu sélectionné qui vous intéresse. Ce n’est pas le cas de ce manuel, qui est fascinant du début à la fin. Le “Research Handbook of International Law and Cities”, édité par Helmut Philip Aust et Janne E. Nijman, est un ouvrage collaboratif innovant car il met en lumière l’importance croissante des villes dans les cadres juridiques internationaux. Traditionnellement, les villes ont eu relativement peu à voir avec le droit international, le droit des nations étant construit autour de l’État-nation et de sa souveraineté. Ce livre nous invite à repenser cette proposition car il démontre comment les villes sont devenues actives dans des domaines traditionnellement considérés comme relevant du droit international. Il sensibilise ainsi à un angle mort du droit international, comblant une lacune de la recherche – ajoutant d’autres acteurs à la multiplicité des acteurs pertinents en droit international. […]
Dans l’ensemble, le livre impressionne par l’étendue de ses perspectives, il accueille 35 chapitres différents d’un groupe de chercheurs que l’on peut qualifier de divers et illustre également la valeur des meilleurs livres édités qui sont ensemble plus forts et plus riches que chaque partie constitutive ne le serait seule. En ce sens, l’ouvrage suscite la réflexion, dans le meilleur sens du terme. Il pousse le lecteur à penser au droit international différemment, car les phénomènes et les questions sous-jacentes de l’ouvrage sont très intéressants et le rôle des villes est exposé de manière convaincante et globale.

MENU