Prix de la Monographie de la SEDI

La date limite de soumission des livres à prendre en considération pour le prix de la monographie 2022 est le 20 janvier 2022.

Vous trouverez les lignes directrices au sujet du prix de la monographie de la SEDI ici.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le nouveau prix du livre collaboratif de la SEDI, veuillez lire ici.

Freya Baetens est le membre du Comité de la SEDI qui coordonne le prix ; n’hésitez pas à la contacter pour toute question.

 

Prix du livre de la SEDI

 

Le prix du livre 2021 de la SEDI a été décerné en septembre 2021 lors de la 16ème  conférence annuelle de la SEDI à Stockholm à François Delerue pour son livre Cyber Operations and International Law (Cambridge University Press, 2020).

Décision du jury :

Après délibération, le jury a sélectionné trois ouvrages considérés comme les candidats les plus sérieux au Prix. Il a finalement décidé à l’unanimité que le Prix devait être attribué à l’ouvrage de M. François Delerue, Cyber Operations and International Law, publié par Cambridge University Press.

Le jury a particulièrement tenu compte de l’originalité de l’ouvrage, de la rigueur de l’analyse, de sa contribution à aborder une nouvelle problématique du droit et des relations internationales, du plurilinguisme des sources utilisées, de la clarté du texte et de la manière dont le droit international général est intégré à la réflexion sur les règles et pratiques spécifiques régissant le domaine en question.

Le sujet est très actuel et revêt une importance croissante. Il s’agit en effet d’un domaine dans lequel, pour des raisons évidentes, les réglementations spécifiques ne sont que récentes et rares au niveau international. Le cyberespace en général et les cyberopérations en particulier sont testés au droit international de manière très complète. L’analyse porte sur les cyberopérations menées ou parrainées par des États en particulier, c’est-à-dire l’utilisation de capacités cybernétiques dans le cyberespace. Les différents espaces concernés, les acteurs impliqués et la question de l’attribution, les sources, les preuves, la légalité et l’illégalité des opérations cybernétiques, la “guerre” cybernétique et son impact dans différents domaines, la responsabilité, y compris la possibilité d’invoquer des circonstances excluant l’illicéité, les recours possibles, tout est traité de manière claire et concrète, avec un appareil critique approprié.

En somme, la monographie de Delerue est un livre stimulant qui ne manquera pas d’intéresser non seulement le monde académique mais aussi les personnes impliquées dans les discussions actuelles à différents niveaux de ce nouveau et complexe domaine des relations internationales.


Précédents lauréats du prix du livre :

  • ESIL Book Prize 2020: Daniel Peat (University of Leiden) for  Comparative Reasoning in International Courts and Tribunals, CUP, 2019.
  • ESIL Book Prize 2019: John Linarelli, Margot E. Salomon and Muthucumaraswamy Sornarajah for The Misery of International Law: Confrontations with Injustice in the Global Economy, OUP, 2018, and Alejandro Rodiles for Coalitions of the Willing and International Law: The Interplay between Formality and Informality, CUP, 2018
  • Prix de la SEDI 2018: Dr. Guy Fiti Sinclair (Senior Lecturer at Victoria University of Wellington Faculty of Law) for his book To Reform the World: International Organizations and the Making of Modern States, OUP, 2017.
  • Prix de la SEDI 2017: Prof. James A. Green (Professor of Public International Law at the University of Reading) for his book The Persistent Objector Rule in International Law, OUP, 2016
  • Prix de la SEDI 2016: Dr Arnulf Becker Lorca (Visiting  Assistant Professor of Law, Jurisprudence and Social Thought at Amherst College and Postdoctoral Research Fellow at the Erik Castrén Institute of International Law and Human Rights at the University of Helsinki), Mestizo International Law: A Global Intellectual History 1842-1933, Cambridge University Press, 2015.
  • Prix de la SEDI 2015 : Dr Monica Garcia-Salmones Rovira (post-doctorante au sein de l’Institut de droit international et des droits de l’homme Erik Castrén de l’Université d’Helsinki), The Project of Positivism in International Law, Oxford University Press.
  • Prix de la SEDI 2014 : Sandesh Sivakumaran (University of Nottingham), The Law of Non-International Armed Conflict, OUP 2012 ; Ingo Venzke (University of Amsterdam), How Interpretation Makes International Law. On Semantic Change and Normative Twists, OUP 2012.
  • Prix de la SEDI 2012 : Michael Waibel (Lauterpacht Centre for International Law, University of Cambridge), Sovereign Defaults before International Courts and Tribunals, Cambridge University Press 2011.
  • Prix de la SEDI 2010 : Lorenzo Gradoni (University of Bologna), Regime Failure nel diritto internazionale, CEDAM 2009.
  • Prix de la SEDI 2008 : Matthew Craven (School of Oriental and African Studies, University of London), The Decolonization of International Law: State Succession and the Law of Treaties, Oxford University Press 2007.
MENU